Accentuer la collaboration inter insitutionelle dans la lutte contre le trafic illicite des ressources.

Antananarivo, le 24 avril 2018: Le Directeur Général du CFIM a apporté son expertise lors de l’atelier organisé par le BIANCO axé sur la mise en place d’un réseau inter institutionnel dans la lutte contre le trafic illicite, qui s’est déroulé au “Le pavé” Antaninarenina.

 
La lutte contre le trafic illicite figure parmi les objectifs finaux du Gouvernement malagasy dans la mise en place du CFIM à travers l’échange d’informations. Le Directeur Général du CFIM a mis en exergue le fait que, certes les autorités étatiques sont les premiers responsables dans la répression des cas de trafic dans le pays, mais la contribution de tous les citoyens, que ce soit des nationaux ou des étrangers, est vivement sollicitée.Dans bon nombre de cas, les trafics de ressources se font effectivement avec la complicité des autorités et la population locale. Amplifié par les dures conditions de survie et la régression du niveau d’instruction et du niveau de vie, l’appât du gain est alléchant. C’est d’ailleurs dans cet objectif que la mise en place d’un réseau d’informateurs dans tout le pays est crucial dans cette lutte. Madagascar est un pays riche mais la coordination des efforts dans la gestion des ressources se trouve davantage affaiblie par la conjoncture socio économique et politique. Le DG du CFIM a de ce fait illustré des cas de coopération interinstitutionnelle efficace qui ont déjà fait leurs preuves et a ainsi proposé des pistes de partenariats possibles dans l’échange et le partage d’informations avec le CFIM avec les participants présents.
Henintsoa Rakotonirina Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Henintsoa Rakotonirina Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts

Articles recommandés