Missions

La mise en place du CFIM  a été décidée à la suite du constat de la gravité de la situation de la criminalité en mer dans la zone d’intervention malagasy. L’absence de coordination de l’échange des données et des informations entre les différents départements ministériels et organismes publics ou privés intervenant dans le domaine maritime en constitue un des principaux facteurs de propagation. 

Suivant les recommandations des responsables malagasy oeuvrant dans le domaine maritime, le Gouvernement malagasy a en conséquence initié en 2015 la mise en place du CFIM dans le cadre de la mise en oeuvre de “l’Action de l’Etat en Mer” et en vue de consolider les efforts des organismes et départements ministériels nationaux dont les missions et attributions touchent de près ou de loin les questions relatives à la sécurité et la sûreté maritime, la gestion des ressources marines, le suivi du trafic et des activités maritimes, la météorologie, les incidents maritimes…. L’objectif général visé est de permettre aux autorités étatiques malagasy responsables d’anticiper les mesures adéquates en cas de dangers ou de menaces maritimes émis au niveau du CFIM grâce à l’analyse de la situation en mer et la diffusion d’une image maritime reconnue. 

Le CFIM dispose ainsi pour missions de collecter, d’analyser et de fusionner les données maritimes issues de ses sources humaines, de websources et de sources satellitaires dont il dispose afin de constituer véritablement un:

  • Outil de connaissance de la situation maritime
  • Outil d’appui à la conduite opérationnelle
  • Outil d’aide à la décision et à la projection
  • Plate-forme d’échanges du secteur public, du secteur privé et de la société civile œuvrant dans le domaine maritime
  • Plate-forme d’hébergement et d’appui du CRFIM

Plus en détails, selon l’article 4 (nouveau) du Décret 2015-998 du 23 juin 2015, modifié et complété par le Décret 2016-1446 du 1er décembre 2016 portant création, organisation et fonctionnement du CFIM, celui ci a pour mission de :

  • Héberger le Centre Régional de Fusion d’Informations Maritimes (C.R.F.I.M)
  • Assurer le soutien et l’appui technique, administratif et logistique du C.R.F.I.M
  • Fournir et administrer le personnel malagasy en service auprès du C.R.F.I.M
  • Assurer l’ancrage national du C.R.F.I.M par l’animation et la coordination des réseaux d’échanges et de partage des données et d’informations maritimes au niveau national.
  • Contribuer à la mise à niveau et au développement des capacités des responsables nationaux dans les matières touchant le domaine maritime ;
  • Gérer les projets nationaux relatifs au domaine maritime en collaboration avec les Bailleurs de Fonds

L’objectif principal poursuivi par le CFIM est de « Connaitre et anticiper pour une sécurité et une sûreté maritime et le développement de l’économie bleue ». Ceci par l’émission d’une alerte avancée en cas de détection d’un risque potentiel ou avéré affectant le domaine des treize (13) piliers de l’information traités au niveau du CFIM, en l’occurrence:

1- Vol, Attaque à main armée et piraterie en mer (VAPM)

2- Terrorisme maritime

3- Pèche illégale, non reportée et non reglementée

4- Migration irrégulière et trafic d’êtres humains par voie maritime

5- Trafics d’armes, de drogues et contrebande

6- Prolifération d’armes et initiative de sécurité (PSI)

7- Incidents maritimes

8- Evènements naturels maritimes/AHSC

96 Infrastructures critiques maritimes

10- Plaisance, tourisme maritime

11- Environnement marin

12- Cybercriminalité maritime

13- Autres

Depuis son opérationnalisation, le CFIM a joué un grand rôle dans l’interception d’infractions maritimes par la diffusion d’alerte auprès des organismes nationaux, régionaux et internationaux concernés.

Dans le cadre de ses missions, le CFIM conçoit différents livrables dont une partie est déjà diffusée auprès de ses partenaires:

  • Point de Situation journalier
  • Situation du trafic maritime   portuaire
  • Rapport SECMAR hebdomadaire
  • Rapport SECMAR mensuel
  • Rapport annuel
  • Rapport d’évaluation
  • Article scientifique
  • Rapport de réunion des experts
  • Site Web (Industrie maritime, base de données, visibilité, etc. )

En outre, en vue de contribuer à la maritimisation de Madagascar, aux cotés de ses partenaires, le CFIM  prend part ou initie des projets pour la promotion du domaine maritime tels que:

  • 2016: Projet OASIS TU (projet pilote consistant au déploiement de balises AIS pour les navires non conventionnels à Tamatave, Sainte Marie , Nosy be en collaboration ave l’APMF, l4ARTEC, le CSP et le COFONA, initié par l’Agence Spatiale Britanique, Stone Three et EXACT EARTH), clôturé le 17 octobre 2018
  • 2018: Projet Atlas des îles et îlots de Madagascar (Projet impliquant différents acteurs étatiques et non étatiques consistant en la consolidation de toutes les données sur les 253 îles et îlots bordant la grande île dans un atlas), prévu durer jusqu’en 2022
  • 2019: Bibliothèque maritime nationale (consistant en la création de la première bibliothèque nationale malagasy spécialisée dans le domaine maritime qui sera sise au siège du CFIM à Soanierana) prévue être opérationnelle en 2019